1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
217 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
17 325 entreprises et 45 741 emplois créés ou maintenus en 2018
Accueil > Conseils > Soyez prudent dans vos comptes prévisionnels

Soyez prudent dans vos comptes prévisionnels

C’est naturel vous croyez à votre projet. Vos comptes prévisionnels anticipent d’un chiffre d’affaires qui doit couvrir l’ensemble de vos charges. Il peut être tentant de faire preuve d’optimisme sur l’activité future pour couvrir ces charges et faire apparaître un résultat positif….Soyez prudent, prévoyez un « plan B » pessimiste. Si vous ne réalisez que 80%, 70%, 60% de votre chiffre d’affaires prévisionnel ; que se passe-t-il ? Quelles incidences pour votre entreprise, vos finances personnelles et celles de votre famille (revenus, appel en garantie vis-à-vis des banques etc…). La notion de « point mort » est fondamentale, vous devez l’avoir bien en tête. Il est vivement recommandé d’effectuer une étude de marché fiable, d’être informé de ses besoins et de ses tendances. Soyez prudent dans vos prévisions d’activité.

Etablissez, si possible votre compte d’exploitation en excluant les aides que vous pourrez obtenir. Les aides ne doivent pas constituer le levier principal de votre plan de financement. Votre prévisionnel doit être équilibré sans tenir compte de ces aides financières qui, pour certaines, ne seront libérées qu’après plusieurs mois d’activité alors que les besoins liés au démarrage de votre activité devront être couverts dès le départ !

Votre prévisionnel doit également anticiper les régularisations de charges sociales. En effet, vos charges sociales RSI seront calculées la 1ère année sur un minimum ; la régularisation intervenant à la fin de la 2ème et la 3ème année. Il convient donc de les anticiper. Il en est de même si vous bénéficiez d’une exonération ACCRE.

Si le métier exercé entraine des variations d’activité d’un mois sur l’autre (activité saisonnière par exemple), au-delà du prévisionnel annuel, il est indispensable de réaliser un prévisionnel mensuel de trésorerie. Celui-ci vous permettra de connaître vos besoins ponctuels et d’adapter au mieux votre financement bancaire.

Dans tous les cas, l’analyse de votre plan de trésorerie est essentielle, surtout pour les 12 premiers mois de votre activité où vos besoins vont être significatifs alors que la montée en charge de votre chiffre d’affaires ne sera que progressive. Sachez anticiper vos besoins et solliciter votre banquier pour financer votre BFR.